AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you're on my blacklist and there's nothing left to say.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 07/08/2014
(c) Credits : avatar : (c) panic!attack
Race : dégénérée : contrôle de l'élément feu
Gang : ça cogite encore dans ma petite tête
Au niveau du coeur : cc junho, alors, toujours en train de jouer au mauvais gars ?
Emploi : étudiante en lettres, qui subsiste tant bien que mal avec un petit emploi de serveuse, tous les soirs.
Messages : 18
MessageSujet: you're on my blacklist and there's nothing left to say.   Jeu 28 Aoû - 4:41

blacklist

You're on my blacklist and there's nothing left to say
We're finished breaking our bones, dragging dead fucking weight

▲ tous ceux faisant parti de l'organisation peuvent participer au rp, même en arrivant à la bourre, à condition qu'ils trouvent une justification à leur retard.
▲ vous postez comme vous voulez pour commencer et ce premier tour constituera l'ordre de passage : il faudra le respecter par la suite. en revanche, si la personne qui devait poster ne l'a toujours pas fait au bout de trois jours, on estime qu'elle passe son tour afin de ne pas bloquer le rp.
▲ niveau longueur, faites comme bon vous semble ; personnellement j'ai fait environ 300 mots pour pouvoir répondre rapidement.
▲ le sujet sera déplacé lorsque tout ce petit monde sera arrivé à destination ; en attendant j'ai pensé que commencer à l'entrepôt était une bonne idée.
▲ et pour terminer si vous avez des questions, direction ma boîte mp  

_________________
+into the wild.
Rather than love, than money, than faith, than fame, than fairness, give me truth.


Dernière édition par Nahm Na Rae le Mar 2 Sep - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 07/08/2014
(c) Credits : avatar : (c) panic!attack
Race : dégénérée : contrôle de l'élément feu
Gang : ça cogite encore dans ma petite tête
Au niveau du coeur : cc junho, alors, toujours en train de jouer au mauvais gars ?
Emploi : étudiante en lettres, qui subsiste tant bien que mal avec un petit emploi de serveuse, tous les soirs.
Messages : 18
MessageSujet: Re: you're on my blacklist and there's nothing left to say.   Jeu 28 Aoû - 4:49


Na Rae arrête sa moto et l’amène contre un mur, dans un coin sombre ou elle ne risque pas trop d'attirer l'attention. C'est une précaution très sûrement inutile, et elle le sait : peu de gens passent dans les environs de l'entrepôt, premièrement parce qu'il est vraiment paumé, deuxièmement parce qu'il est si mal fréquenté que mieux vaut se tenir à l'écart. À vrai dire, on ne retrouve dans les parages que les gens comme elle, c'est à dire les petits soldats de la Blacklist qui connaissent le bâtiment comme leur poche. En toute honnêteté, l'endroit est comme sa seconde maison : si elle n'y reste jamais très longtemps, elle y revient souvent. Un dernier regard maternel à l'engin qui l'a amenée jusqu'ici et la voici en train de pousser la porte ; c'est que cette moto lui a coûté une petite fortune et que si elle n'a rien de silencieux, il n'existe pas de bolide plus rapide, ce qui a l'avantage d'avoir quelques fois sauvé la vie de Na Rae.

A l'intérieur, la jeune femme reconnaît chaque coin comme si elle y était née. Elle a été recrutée tôt, ou plutôt elle a postulé tôt, puisque la miss est plus ou moins venue à l'organisation d'elle-même... elle se rappelle encore de la peur qu'elle avait au ventre en entrant pour la première fois ici. Aujourd'hui les choses ont bien changé : elle s'assoit nonchalamment sur l'un des fauteuils défoncés présents, semblant littéralement avalée par le meuble, petit gabarit oblige. Puis elle prend son mal en patience, attendant les collègues du jour. Elle connaît pratiquement tout le monde, ici, bien que ce ne soit souvent que de nom ou de visage. En un mot, elle se sait capable de les reconnaître puis leur faire signe pour qu'ils viennent à elle lorsqu'ils arriveront ; la liste des noms lui a été énumérée hier et elle s'en souvient comme si cela venait tout juste d'être fait. En revanche, ils sont à égalité concernant la mission : Na Rae ne sait absolument pas de quoi il sera question et elle préfère les attendre tous avant d'ouvrir la petite enveloppe contenant les modalités de leur travail, pour la brûler directement dans la foulée, simple mesure de sécurité.

_________________
+into the wild.
Rather than love, than money, than faith, than fame, than fairness, give me truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/08/2014
(c) Credits : avatar Sachi / Mufasa et signature Grey WIND.
Race : Dégénérée, ayant la capacité de se fondre dans l'environnement sans être vue, la rendant ainsi invisible. Elle cache sa capacité aux autres, niant en avoir ou faisant croire que son pouvoir est l'art de manier les arts martiaux.
Gang : Dans le clan des "Gula", mais appartient aussi à l'organisation Blacklist.
Au niveau du coeur : Célibataire endurcie.
Emploi : Hôtesse d'accueil dans un love hôtel.
Messages : 143
I’m not a girl, I am a storm with skin
MessageSujet: Re: you're on my blacklist and there's nothing left to say.   Jeu 28 Aoû - 17:33

You're on my blacklist and there's nothing left to say.



Plongée dans les bras de Morphée, je sortis brutalement de mon sommeil, le bruit strident de mon réveil me perçant les oreilles. Je n’avais absolument pas envie de sortir de mon lit, j’étais si bien au chaud, sous ma couverture, mais je n’avais pas vraiment le choix. Aujourd’hui était une journée pénible et chargée de durs labeurs. Enfin, à vrai dire, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre mais j’imaginais déjà les différentes potentialités du jour. M’étirant doucement, la clarté du jour brûlant mon visage, je m’incitais à me lever. C’était le moment de partir et je ne devais pas être en retard. Il fallait que je fasse vite. Je pris rapidement mon petit déjeuner et ma douche, ne prenant pas plus de 30 minutes pour chaque corvée à faire. Au bout d’une heure, fin prête, je descendis de ma résidence pour aller prendre mon vélo. Malheureusement, je n’avais pas encore les moyens de m’acheter un transport plus performant qu’un vélo et je n’avais pas envie de prendre un transport en commun à cette heure de pointe. Je risquais de prendre plus d’une heure alors qu’en vélo j’en avais pour moins de 20 minutes. L’avantage que j’avais de vivre du côté Ouest de la ville, dans le quartier le plus pauvre, était qu’à chaque fois que je devais me rendre à une réunion avec l’organisation secrète Blacklist, je n’étais pas très loin, c’était plutôt pratique. Heureusement, qu’en plus, aujourd’hui j’avais réussi à prendre un congé au sein de mon travail car il m’aurait été difficile de me rendre à la réunion organisée aujourd’hui par Blacklist.

Pendant le trajet entre ma chambre et l’entrepôt occupé par l’organisation, je spéculais sur les différentes missions que l’on pouvait avoir aujourd’hui. J’étais impatiente d’y être. Chaque fois que je savais que l’on allait avoir une mission, je me sentais animer par une envie impérieuse d’y être. Pédalant de plus en plus, je tentais d’accélérer le rythme pour y être au plus vite. J’arrivais enfin à l’entrepôt, après 15 minutes de vélo, me faisant toute discrète. Il ne fallait pas qu’une personne ait vent du lieu où les membres de l’organisation se retrouvaient. Jetant quelques regards soucieux derrière moi, je cachais rapidement mon vélo et entrais dans l’entrepôt où avait lieu le rendez-vous. Je ne pris pas le temps de regarder autour de moi, qui était présent et qui n’était pas encore présent, je m’installais juste sur une chaise, loin des regards indiscrets, impatiente de connaître le verdict.


(c) sweet.lips

_________________
Bandz et Benz
I'm just doin what i gotta do And i do it for myself. I be on my own way so i don't need no help. Nan nae jarireul jikil teni sigan nangbineun neona hae . I don't care bout nobody else but me all i need is my


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 18/08/2014
(c) Credits : naho.
Race : animorphe - cobra royal.
Gang : superbia.
Au niveau du coeur : ça se mange ça ?
Emploi : les parents m'entretiennent pour l'instant.
Messages : 16
MessageSujet: Re: you're on my blacklist and there's nothing left to say.   Ven 29 Aoû - 14:51



you're on my blacklist and there's nothing left to say.
Ce qui m'avait toujours amusé – et pourtant cela n'avait rien de drôle – était que j'étais souvent dans l'obligation de quitter mon clan en toute sécurité lorsque s'il s'agissait de me rendre à l'entrepôt réservé à Blacklist, tout en sachant que dans l'heure qui suivait, j'allais de toute manière retourner dans ma confrérie pour cette fois-ci l'infiltrer sans aucune protection ou assurance vie. C'était ce risque constant et l'excitation de l'imprévu qui me fournissaient suffisamment d'adrénaline pour que je veuille bien remplir chaque mission sans rechigner. J'avais cru comprendre que si l'entrée dans Blacklist n'était pas la plus aisée, il était d'autant plus difficile de s'en détacher totalement. Il fallait s'y investir totalement, ou bien ne jamais s'y frotter. La règle était simple.

Ce jour-là, comme tous les autres jours où les membres de Blacklist étaient demandés au sein de l'organisation, je m'adonnais à un "train-train" qui progressivement, était devenu automatique. Je garai ma voiture noire à la peinture laquée et dénuée d'imperfection sur un parking situé près d'un bâtiment totalement désaffecté. L'entrepôt dans lequel les regroupements étaient organisés se trouvait non loin, bien qu'une bonne dizaine de minutes de marche soient nécessaires pour s'y rendre. Je pensais être le seul à prendre la peine de délaisser mon bolide chéri en ce lieu, dans un endroit plutôt désert ou très peu fréquenté. Je n'étais pas sans savoir que j'étais certainement l'un des seuls membres de Blacklist qui disposait de moyens sans aucun doute onéreux et sans limite. Et, sauf erreur de ma part, laisser mon véhicule ouvertement planté devant l'entrepôt n'avait rien de très effacé. Si je savais profiter de la fortune de ma famille adoptive, je savais aussi la cacher lorsqu'il le fallait. Donc d'après mon humble avis, il valait mieux que je laisse derrière moi mon argent à chaque regroupement. Peut-être que si j'avais investit dans une moto discrète, je me serais épargné ces dix minutes de marche ? Elles n'avaient rien d'épuisant, de toute façon. Après ces fameuses dix minutes, j'entrai dans l'entrepôt qui n'inspirait confiance à aucun individu, sauf aux folles personnes qui avaient eu le cran d'intégrer Blacklist. Je m'y avançai sans hésiter, jusqu'à atteindre le point exact de rendez-vous. Et, comme si nous étions tous inconnus, je ne pris pas la peine de saluer quelqu'un, pas même une seule personne. À vrai dire, je préférai n'accorder un regard à aucun d'entre nous. Si de base, lier une amitié avec quelqu'un m'était difficile, la tâche s'avérait toujours plus ardue lorsqu'il s'agissait de me rapprocher d'une personne faisant partie de cette organisation. Pendant les premières secondes, la méfiance flottait toujours dans l'atmosphère, ce qui était compréhensif ; Lorsque vous faites partie d'une horde quasiment terroriste, il est délicat d'accorder sa confiance à n'importe qui.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Δ YOU'RE GUILTY ALL THE SAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2014
(c) Credits : Pyphilia
Race : Dégénérés ▬ Contrôle des Ondes
Gang : Acedia
Au niveau du coeur : Je suis seul h24, et alors ?
Emploi : Officiellement, je ne travaille pas. Sinon, je gagne de l'argent grâce aux informations que je revend à bon prix, et grâce à mes hacks. Ce n'est pas très honnête, mais ça paye bien.
Messages : 184
Blind Memory
MessageSujet: Re: you're on my blacklist and there's nothing left to say.   Sam 30 Aoû - 20:18

C’est dans une routine un peu déprimante que commence la journée de Young Chul, alors que cette fois-ci encore, il se réveil dans une chambre de motel. A ses yeux, il semble faire encore nuit noire, un détail devenu si routinier et pourtant toujours aussi déstabilisant. Mais aujourd’hui, il n’a pas vraiment le temps de râler sur son sort, car s’il a dormi dans ce motel si détestable, c’est pour une bonne raison : Blacklist. Son appartement se situe trop loin pour que l’aveugle qu’il est puisse s’y rendre directement sans encombre et sans attirer l’attention. Il avait donc, comme d’ordinaire quand il devait se rendre à l’entrepôt à une heure précise, prit de l’avance en allant la veille au soir dans le motel le plus proche. Mais même comme ça, il lui faut bien une dizaine de minute pour atteindre l’endroit, le temps de franchir la distance séparant le motel de l’entrepôt, chemin qu’il connait par cœur, et qu’il peut donc parcourir sans encombre.

Finalement, il pénètre enfin dans l’entrepôt, destination de plusieurs autres membres de Blacklist. Young Chul n’a pas besoin de voir pour savoir qu’il n’est pas le premier, et que trois autres personnes sont déjà arrivées. La discussion ne semble pas battre son plein quand il pénètre dans le lieu, alors qu’il est accueilli par le silence morbide si familier de ce lieu. Mais ça n’est pas pour déplaire à l’aveugle, si friand du silence. Il n’est donc pas décidé à rompre le silence en premier, et préfère se diriger vers un siège. Il connait ce lieu par cœur, comme ces quelques endroits où il se rend très souvent, et n’a donc aucun mal à trouver un siège libre, sans avoir à collectionner quelques bleus aux jambes.

Néanmoins, alors que plusieurs minutes passent, la curiosité insatiable de Young Chul prend le dessus, et il rompt finalement le silence en premier, chose aussi rare que précieuse : « Combien de personnes sommes-nous encore censé attendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: you're on my blacklist and there's nothing left to say.   

Revenir en haut Aller en bas
 

you're on my blacklist and there's nothing left to say.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bug de modération automatique...
» Mon adresse est blacklistée
» Pour retenir qu'en anglais, left désigne la gauche et right la droite
» nothing left to say, eyron.
» i've got nowhere left to run, nowhere left to hide (selwyn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
7devils :: Atalante. :: Côté Ouest. :: Entrepôt Blacklist-